grec


Supersitions au 17eme siècles
Au 17eme, les croyances et les superstitions étaient fort différentes de celles d'aujourd'hui. Les démons, les scorcières et les esprits en faissaient évidemment partis.

Voici ces différentes superstitioons de cette époque.
La nature humaine est mauvaise
L'Europe au 16ème siècle a connu les guerres de religion. Ce lourd passé ne pouvait pas offrir une sainte image à l'Homme.
Le travail n'est pas noble
Les aristocrates étant aux plus hautes marches de la pyramide hiérarchique de l'époque, le travail était donc symbole d'infériorité. 
La politique n'avait pas de réelle importance dans l'esprit des gens de l'époque, car il croyait que Dieu contrôlait tout.
La bible est pure vérité
Au 17ème siècle, le jugement personnelle des gens n'était pas considéré dans la notion de vérité. Seules les saintes écrits l'étaient.
Le 17ème siècle a été la fin de la monstrueuse chasse aux sorcières exercée par des croyants aux seigneurs. 
La science commençait étrangement son apparition dans l'étude mathématique de la genèse chrétienne par James Ussher. 
Copernic avait prouvé que l'Univers ne tourne pas autour de la terre. Ceci banalisait l'importance de l'Homme.
Dieu protége l'Europe
Selon les Européens, les sociétés jugées primitives étaient punies par la main de Dieu à cause de leur non croyance.  
Suggestion de Livres